La peau très mince de la face interne des bras peut présenter un aspect disgracieux dû au  relâchement. La chirurgie esthétique offre la possibilité d’éliminer l’excès de peau, réduire l’infiltration de la graisse et soulever toute la région et lui donner un aspect élégant et harmonieux.

Ce qu’il faut savoir sur la brachioplastie ou le lifting des bras !

lifting des bras en tunisieSur la face inférieure des bras, la peau très mince peut s’abîmer  avec des changements dus à l’âge et au  poids. Ceci explique le fait que l’excès de peau est plus fréquent que l’excès de graisse sur la face inférieure des bras.

S’il y a un affaissement de la peau sur cette zone, la liposuccion réalisée seule ne corrigera pas ce défaut. Seule une extraction de la peau donnera un résultat optimal. Cette procédure de chirurgie esthétique est appelée brachioplastie  ou lifting des bras.

L’objectif de cette procédure est d’éliminer l’excès de peau, réduire l’excès de graisse localisée sur la face inférieure du bras, et resserrer la peau.

Consultation préopératoire avant un lifting des bras :

Au cours de la consultation pré – opératoire un entretien et un examen clinique approfondi avec le  chirurgien est  fait, il vous informera des voies et moyens de la procédure, l’emplacement  des cicatrices et la nécessité éventuelle d’une liposuccion associée.

Pour réduire le risque d’hématome, on ne doit pas prendre de l’aspirine la semaine avant la chirurgie.

Pour faciliter le processus de guérison, il est recommandé d’arrêter de fumer un mois avant et un mois après la procédure.

Si cet acte de chirurgie esthétique n’est pas associé à une autre procédure, elle peut être réalisée sous anesthésie locale. Toutefois, une brachioplastie  est réalisée sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale.

La chirurgie :

Chaque chirurgien esthétique a une technique qu’il  l’adapte à chaque patient afin d’obtenir le meilleur résultat. Plusieurs techniques sont décrites.

L’excès de graisse est corrigé par une liposuccion. L’excès de peau est enlevé. Elle laisse une cicatrice dont  l’emplacement et la longueur dépendent de la taille du relâchement cutané et le type de procédure qui a été choisi.

La cicatrice peut être vertical, longitudinal, le long de l’aisselle ou horizontale, suivant le pli axillaire. Parfois, les deux types d’incisions sont combinés.

Le lifting des bras avec incision longitudinale le long de l’aisselle:

Quand il y a un excès et un assouplissement significatif de la peau, la correction ne peut se faire avec une cicatrice discrète dans le pli axillaire. Dans ce cas, l’inconfort ne sera pas seulement esthétique, il sera également psychologique et fonctionnel.

 

Quelle que soit la technique utilisée, le chirurgien  commence toujours la procédure avec une liposuccion axillaire. L’excès de la peau est ensuite retiré à l’aide d’une incision longitudinale située à l’intérieur du bras.

Cette technique permet la meilleure correction esthétique de la silhouette du bras au prix d’une cicatrice qui reste discrète en raison de son emplacement axillaire. Il peut parfois rester visible, d’où l’importance des indications chirurgicales préopératoires et un patient parfaitement informé et consentant.

En raison de l’importance de la cicatrice, le chirurgien esthétique va essayer de proposer, si possible, une procédure avec un résultat plus satisfaisant.

La durée de l’intervention chirurgicale est d’une à deux heures en fonction de l’importance de la correction à apporter.

Une incision verticale dans le pli axillaire:

Si l’excès cutané est moins important, une incision verticale est faite au niveau du pli axillaire après une liposuccion préliminaire du bras, puis la peau est refrappée le long de l’axe longitudinal du bras en laissant une cicatrice cachée dans l’aisselle.

plastie-brachiale-axillaire

Cette cicatrice est généralement invisible, mais le résultat morphologique est moins spectaculaire que celle obtenue avec un brachioplastie avec une cicatrice longitudinale le long de l’aisselle.

La durée de la procédure est plus courte, environ une heure. En ce qui concerne la cicatrice longitudinale, un léger pansement est réalisé à la fin de la procédure.

Techniques combinées:

Il est une synthèse des deux techniques précédentes: il associe une cicatrice dans l’aisselle et une cicatrice verticale courte sur la partie supérieure de l’aisselle.

Suivis postopératoires :

Comme toute procédure de  chirurgie plastique, les œdèmes et les  bleus apparaissent en quelques heures et jours. Ils disparaissent habituellement dans les 15-20 jours.

Afin de réduire l’importance de l’œdème et ecchymoses. La douleur est souvent modérée elle  sera efficacement calmée avec des analgésiques.

Au cours du processus de guérison, il est nécessaire d’éviter tout mouvement d’étirement brusque qui peut provoquer localisé cicatricielle supplémentaires. Les activités sportives peuvent être reprises entre 4 et 6 semaines après la procédure.