La gynécomastie correspond à l’augmentation de la taille des tissus du sein chez l’homme. Le plus souvent, il n’y a pas de cause directe de ce phénomène. Cependant, il peut être lié à la prise d’un médicament, une maladie ou une tumeur. Dans ce  cas, le principe de la procédure est de réduire la taille du sein et d’éliminer l’excès de la glande.

GYNÉCOMASTIE EN TUNISIE :

gynecomastieUne gynécomastie correspond à une augmentation du volume de la glande mammaire dans le corps de l’homme. Le plus souvent, il n’y a aucune raison de sa présence. Parfois, elle peut être liée à une activité hormonale anormale et excessive, ou à certains médicaments.

Avant d’envisager une procédure de chirurgie esthétique, un contrôle pour rechercher la cause doit être effectué. Le plus souvent, cette évaluation comprendra des tests hormonaux et examens radiologiques (radiographie thoracique, échographie des testicules, mammographie). Ce bilan permettra de diagnostiquer une lésion des poumons, une tumeur du testicule, une tumeur de l’hypophyse (glande hormonale dans le crâne) ou un cancer du sein. Lorsque la cause est trouvée, elle devra être traitée.

Dans le cas d’un adolescent de sexe masculin, une augmentation du volume du sein provoque un inconfort psychologique très important et des complexes physiques. La gynécomastie peut aussi être très douloureuse.

Il convient de noter que la glande mammaire est normalement présente dans le corps des hommes, mais il est presque invisible car elle  est réduite en  un simple bourgeon mammaire. La glande mammaire peut parfois se développer si l’environnement hormonal est favorable.

Si l’évaluation biologique et radiologique ne trouve aucune cause,  la cure de la gynécomastie peut être considérée comme une chirurgie esthétique. Pour ce faire, il est primordial que le patient soit en bonne forme physique et psychologique. Cette intervention chirurgicale est appelé traitement de gynécomastie.

CARACTÉRISTIQUES CLINIQUES D’UNE GYNÉCOMASTIE

La Gynécomastie se caractérise par un développement de la glande mammaire centrée sur l’aréole. Il a la particularité d’être bilatérale et asymétrique, il a de consistance ferme et est sensible à la palpation.

Il faut distinguer une gynécomastie d’un adipomastie. Adipomastie est beaucoup plus fréquente, elle correspond à une surcharge de graisse localisée au niveau de la poitrine. On observe souvent dans les cas de patients atteints de surpoids. La différence avec gynécomastie est qu’adipomastie n’est pas centrée sur l’aréole, elle est indolore, bilatérale et symétrique.

La gynécomastie peut apparaître transitoirement chez les adolescents en raison d’un déséquilibre hormonal liés aux œstrogènes et disparaissent généralement en quelques mois.

Le cancer du sein masculin est très rare et a une apparence différente. Elle touche les hommes âgés de plus de 40 ans. Un cancer du sein chez l’homme se produit sous la forme d’une lésion unilatérale, dur, insensible associé à des déformations ou des rétractions du mamelon ou même des saignées.

PRINCIPES DU CURE GYNÉCOMASTIE

Le but de la procédure est de restaurer l’anatomie normale le mieux possible avec les principes suivants:

Pour diminuer le volume du sein: soit par résection chirurgicale directe de la glande mammaire (mastectomie sous – cutanée) ou par liposuccion de la graisse. Dans le cas d’une forme associée, seront utilisées les deux techniques.

Pour réduire l’excès de peau: le plus souvent, la réduction du volume glandulaire permettra la rétraction de la peau. La liposuccion favorisera cette rétractation qui sera efficace, car il est un jeune homme avec une bonne qualité de la peau. Massage peut également aider post – opératoire avec rétraction de la peau. Toutefois, lorsque l’excès de peau est trop grand, une réduction mammaire devra être réalisée et laissera des cicatrices. Cette réduction mammaire cutanée peut être effectuée au cours de la première ou de la deuxième procédure.

AVANT L’INTERVENTION DE CHIRURGIE

La procédure est généralement réalisée sous anesthésie générale, au cours de laquelle le patient est dans un sommeil profond. Dans certains cas, une anesthésie locale complète avec des tranquillisants par voie intraveineuse (anesthésie consciente) ou d’une simple anesthésie locale peut être utilisée

Le traitement de la gynécomastie est le plus souvent pratiqué en chirurgie ambulatoire.

CHIRURGIE INTERVENTION: LA CURE DE GYNÉCOMASTIE

Une incision est pratiquée sur le bord inférieur de l’aréole

A travers l’incision, la glande peut être retirée. Cette procédure sera souvent associée à une liposuccion de la poitrine à la périphérie de l’excès glandulaire afin d’harmoniser le résultat.

APRÈS LA CURE DE GYNÉCOMASTIE

La douleur post-opératoire est généralement modérée, dans tous les cas un traitement analgésique sera prescrit. En ce qui concerne les résultats post-opératoires immédiats, des ecchymoses (ecchymoses) et un gonflement (oedème) sont les plus communs. Ces marques peuvent être plus ou moins important et peut descendre sur le ventre.